science attractions
 

For Immediate Release
Pour distribution immédiate

Le 18 september 2003

Media Release / Communiqué

SCIENCE NORD ET TERRE DYNAMIQUE SEN TIRE

SCIENCE NORD ET TERRE DYNAMIQUE S’EN TIRENT BIEN MALGRÉ UN ÉTÉ DIFFICILE AU PLAN TOURISTIQUE

Sudbury, ON – En dépit des nombreux défis qui ont confronté l’industrie du tourisme, Science Nord et Terre dynamique s’en sont bien tirés durant l’été 2003.

Le nombre de billets vendus à Science Nord, y compris ceux du Centre des sciences, de la salle IMAX® et du simulateur de mouvement Voyages Virtuels ont baissé d’environ 5 % par rapport à la même date l’an dernier. Cependant, si l’on tient compte du nombre de visiteurs de Terre dynamique, les résultats d’ensemble ont connu une augmentation de 19 %.

« L’ouverture de la nouvelle attraction touristique Terre dynamique a eu l’effet que nous avions prévu » a déclaré Jim Marchbank, directeur général de Science Nord. « Cet établissement a augmenté les dépenses touristiques à Science Nord et dans la région et tous les secteurs de la collectivité y ont trouvé leur parti. »

L’ajout de Terre dynamique aux forfaits de Science Nord a fait passer de 1 % (2002) à 15 % (2003) la proportion de passeports de deux jours vendus par rapport au nombre total de billets. « Nos programmes d’information de nos marchés au sujet de la disponibilité de Terre dynamique et des forfaits de deux jours auront comme effet d’augmenter le nombre de visiteurs qui voudront passer une journée de plus à Sudbury, créant ainsi des retombées économiques dans le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et d’autres secteurs connexes » a précisé Marchbank.

Si Science Nord et Terre dynamique s’en sont bien tirés d’affaires durant l’été, il reste que de nombreuses installations touristiques à travers la province ont essuyé des pertes considérables. « Nous aurions préféré une hausse des ventes dans tous les centres touristiques » a expliqué Brenda Tremblay, directrice de l’exploitation commerciale, « mais la réalité est que plusieurs de nos collègues du Sud de l’Ontario ont vu leurs ventes chuter de 40 à 50 % à cause du SRAS. Les autres attractions touristiques du Nord de l’Ontario nous informent qu’elles ont subi une baisse générale de 5 à 10 % de leurs ventes, et certaines jusqu’à 20 %. »      

Parmi les facteurs qui ont contribué au ralentissement de l’industrie touristique, on cite le SRAS et la crainte de contracter le virus du Nil occidental dans le Nord de l’Ontario. De plus, la panne d’électricité du mois d’août a entraîné la fermeture de Science Nord et de Terre dynamique pendant quatre jours complets, à la demande du gouvernement provincial.

-30-

Communications avec les médias :

Brenda Tremblay, directrice de l’exploitation commerciale, Science Nord
(705) 522-3701, poste 212, tremblay@sciencenorth.ca

Stephanie Deschenes, spécialiste des communications en marketing
(705) 522-3701, poste 239, deschenes@sciencenorth.ca




100 Ramsey Lake Road, Sudbury ON P3E 5S9 • Tel: (705) 523-4629 or 1-800-461-4898
Fax: (705) 522-4954 • General Inquiries •
contactus@sciencenorth.ca

science centre footer
science home agilis networks science home