science attractions
 

For Immediate Release
Pour distribution immédiate

LE 15 SEPTEMBRE 2005

Media Release / Communiqué

LAURENTIAN ET SCIENCE NORD - LANCEMENT D'

LANCEMENT DU PREMIER PROGRAMME D’ÉTUDES SUPÉRIEURES EN VULGARISATION SCIENTIFIQUE EN AMÉRIQUE DU NORD À SCIENCE NORD ET L’UNIVERSITÉ LAURENTIENNE
BOURSES REMISES AUJOURD’HUI À SCIENCE NORD

SUDBURY, ON – Les étudiants et étudiantes inscrits au premier programme d’études supérieures de vulgarisation scientifique offert en Amérique du Nord ont débuté leurs études à l’Université Laurentienne et à Science Nord. Les huit étudiants (es) à temps plein ont reçu aujourd’hui, à Science Nord, des bourses qui les aideront à s’acquitter brillamment de la tâche de transmettre des informations scientifiques au grand public.  Il y a aussi deux étudiantes inscrites à temps partiel.

Pourquoi un programme de vulgarisation scientifique?
Parce que les sciences sont presque toujours un facteur décisif dans la prise de décisions. Que ces décisions concernent les ententes internationales sur l’environnement, les réponses aux organismes communautaires, la manière d’enrayer une épidémie ou le mode de vie que nous adoptons, la compréhension des sciences inhérentes à une situation est essentielle pour faire le meilleur choix. Les sciences sont aussi présentes dans notre culture mue par la curiosité. La révolution qu’a constitué la transmission électronique des informations a alimenté l’intérêt pour les explications scientifiques qui nous font mieux connaître le monde où nous vivons. Les innovations scientifiques et technologiques étant le moteur de la croissance économique, la compréhension des sciences qui favorisent le développement et lui donnent leur essor ne doit pas être réservée aux seuls scientifiques.

Toutes ces tendances ont créé le besoin de communicateurs scientifiques efficaces. Ces personnes travailleront dans différents domaines, en se servant de plusieurs médias et à des fins diverses, mais elles devront toutes donner la place aux sciences dans un monde qui présente chaque jour de nouveaux défis.

Ce programme couvre des sujets tels que la théorie de l’apprentissage, la science et la société et les méthodes de recherche dans la vulgarisation scientifique. Pour obtenir de l’expérience dans les aspects pratiques de la communication des sciences au public, les membres du corps étudiant se chargeront de projets à la radio et à la télévision, sur l’Internet et au moyen d’expositions et de spectacles.

« L’Université Laurentienne, a expliqué Mme Judith Woodsworth, rectrice de l’Université Laurentienne, croit fermement à l’importance des études de vulgarisation scientifique, qui rehaussent nos programmes d’études supérieures et nous permettent de pousser toujours plus loin l’enseignement et les recherches. Grâce à ce programme, nous continuerons à attirer les meilleurs étudiants et pourrons, avec Science Nord et la Ville du Grand Sudbury, gagner la reconnaissance nationale et internationale. »

« La mission essentielle de Science Nord est d’intéresser le public à la relation qui existe entre les sciences et la vie quotidienne en les divulguant de façon qu’elles soient comprises et que leur intérêt soit reconnu, déclaré M. Jim Marchbank, directeur général de Science Nord. Le programme d’études supérieures en vulgarisation scientifique est le prolongement naturel de ce que nous faisons depuis vingt et un ans. Notre association avec l’Université Laurentienne va de soi, elle aussi, par la situation de Science Nord dont les excellentes installations scientifiques voisinent l’importante faculté des sciences de l’Université. N’oublions pas que M. David Pearson, codirecteur du programme à l’Université, a été directeur de projets à Science Nord de 1980 à 1986. Il est donc tout naturel que nous collaborions à ce projet. »

La Ville du Grand Sudbury croit à l’importance de ce projet et y contribue avec des fonds de démarrage de 20 000 $ de la Société de développement du Grand Sudbury. En félicitant Science Nord et l’Université Laurentienne, le maire, David Courtemanche, a déclaré : « Je suis ravi de la possibilité qu’a eue l’administration municipale d’appuyer cet excellent projet. Sudbury est déjà le principal centre d’études du nord, l’endroit par excellence pour offrir le premier programme d’études supérieures en vulgarisation scientifique en Amérique du Nord. »

« Les membres du corps étudiant que nous avons reçu dans ce programme, a dit M. David Pearson, sont aussi passionnés que nous par les sciences et le rôle qu’elles jouent dans notre quotidien. Ce sera une année exaltante. Nous sommes reconnaissants aux donateurs qui ont permis à ces pionniers d’atteindre leurs
objectifs. »

Grâce aux contributions du Fonds F. Jean MacLeod (10 000 $), de FedNor (6 000 $) et de M. Jim Marchbank (5 000 $), nous avons pu remettre aujourd’hui, à Science Nord, une bourse de 2 000 $ à chaque membre du corps étudiant.

« Le lancement de ce programme rehausse le profil et l’importance des recherches sur la vulgarisation scientifique dans ce pays, indique Mme Chantal Barriault, codirectrice du programme à Science Nord. Avec leurs recherches et leurs programmes d’enseignement, le Royaume-Uni et l’Australie sont à la pointe de ce domaine. Notre programme, sa clientèle étudiante et son corps professoral traceront de nouvelles voies dans la compréhension et la mise au point des meilleures façons de vulgariser les sciences. »

De plus amples renseignements figurent à http://sciencecommunication.ca.

- 30 -

Personnes-ressources pour les médias

Science Nord
Chantal Barriault
Codirectrice du programme de vulgarisation scientifique
(705) 522-3701, poste 245

Nancy Griffin
Spécialiste en marketing, médias et communications
(705) 522-3701, poste 276

Université Laurentienne
David Pearson
Codirecteur du programme de vulgarisation scientifique

Paul de la Riva
Relations publiques
(705) 675-1151, poste 3406

100 Ramsey Lake Road, Sudbury ON P3E 5S9 • Tel: (705) 523-4629 or 1-800-461-4898
Fax: (705) 522-4954 • General Inquiries •
contactus@sciencenorth.ca

science centre footer
science home agilis networks science home