science attractions
 

For Immediate Release
Pour distribution immédiate

LE 25 AVRIL 2007

Media Release / Communiqué

UN NOUVEAU CENTRE DANS LES ANTILLES MET EN LUMIÈRE L'EXPÉRIENCE DU CONCORDE

Reich + Petch Design International et Science Nord ont dirigé l’équipe de réalisation du projet
 
SUDBURY, ONL’expérience du Concorde, un nouveau centre interactif créé à l’aéroport international Grantley Adams, dans les Antilles, a été officiellement inaugurée le 12 avril. Réalisé par une équipe canadienne composée de Reich + Petch Design International et les Entreprises Science Nord, le centre offre une occasion unique de revivre l’expérience que faisaient les 100 passagers privilégiés qui montaient à bord du luxueux Concorde. Grâce aux bons offices du Haut-Commissaire du Canada aux Antilles, l’équipe a pu obtenir le contrat principal et a collaboré avec des partenaires locaux pour réaliser cette expérience.   

Les visiteurs pénètrent dans le centre en passant par une reconstitution du salon de départ du Concorde, à l’aéroport Heathrow de Londres. Ils peuvent ensuite monter à bord de l’appareil Concorde, rencontrer les ingénieurs résidents et se renseigner au sujet des caractéristiques exceptionnelles de l’avion, notamment sa vitesse de croisière de Mach 2 (1 522.4 milles à l’heure) à une altitude de 55 000 pieds. À cette vitesse, le Concorde ralliait Londres-Antilles en moins de quatre heures.

Le Concorde fait maintenant partie des annales de l’aviation. L’appareil commercial  supersonique le plus rapide au monde est entré en service en janvier 1976. Le centre d’attraction du nouveau centre, le Concorde 212 G-BOAE, fut construit par la British Aircraft Corporation à Filton, en Angleterre, et il a débuté ses vols nolisés entre Londres et les Antilles en 1982. C’est ainsi que les Antilles sont devenues l’un des endroits les plus recherchés par les grands et les fortunés de ce monde, notamment la reine Elizabeth II, la princesse Margaret, Keith Richards et Elton John.     

« C’est le seul centre au monde où le visiteur peut monter à bord d’un Concorde » explique Whit Petch, cofondateur de Reich + Petch. « Le centre promet donc d’être très populaire. Nous avons participé à l’établissement de plusieurs musées de l’aviation dans le monde, mais l’intérêt de ce projet était de recréer l’expérience véritable d’un vol à bord du Concorde. »

Le bâtiment de 28 000 pieds carrés qui abrite le centre a l’aspect d’un hangar d’aviation. Dans la zone d’introduction, le visiteur se renseigne au sujet de la fascination de l’homme pour le vol, depuis la mythologie grecque jusqu’aux premiers avions passagers en passant par le premier vol supersonique effectué par Chuck Yeager. Dans le secteur École de pilotage, le visiteur peut essayer de piloter le Concorde dont la caractéristique distinctive était son nez effilé et articulé. À l’intérieur de l’appareil, le visiteur peut observer des objets laissés par des passagers célèbres, par exemple la guitare acoustique de Keith Richards. On peut aussi y admirer la Gold Cup, le trophée des Antilles remis au gagnant d’une course de purs-sangs.

En tout, vingt appareils Concorde ont été construits à Filton, en Angleterre, pour le compte de la British Aircraft Corporation, et à Toulouse, France, pour Sud-Aviation. Le dernier vol commercial du Concorde s’est déroulé le 26 novembre 2003. D’autres Concordes de la BOAC sont exposés à East Fortune, Écosse, à l’aéroport de Manchester et de Filton, en Angleterre, au Intrepid Air and Space Museum de New-York, et au Museum of Flight, à Seattle, aux É.-U.
 
Le spectacle sons et lumières Conçu pour la vitesse
Science Nord, de Sudbury, Ontario, a réalisé le spectacle multimédia de six minutes, Conçu pour la vitesse. Ce spectacle utilise des effets de lumières et de sons, des séquences filmées d’archives, des images et des séquences d’animations projetées sur l’extérieur du Concorde. Le spectacle met l’accent sur les merveilles d’ingénierie qui ont contribué à réaliser cet appareil aux formes élégantes. Le spectateur peut aussi entendre le bang sonique pour lequel le Concorde était si justement réputé.

« Science Nord est honoré d’avoir pu collaborer à la réalisation de ce magnifique projet avec Reich + Petch Design International » a affirmé Guy Labine, directeur de la prospection commerciale à Science Nord. « Les Entreprises Science Nord créent des spectacles multimédias à travers le monde pour des centres et des musées scientifiques axés sur l’éducation et le divertissement. »

Parmi les récents projets réalisés par le partenariat Reich + Petch Design International et Entreprises Science Nord, notons le musée de l’aviation de l’Ouest du Canada, le plan directeur pour le National Hurricane Museum, dans le sud-ouest de la Louisiane, et Jeux d’eau, une exposition itinérante de Science Nord. Pour plus d’information sur les services de réalisation de spectacles multimédias et d’expositions itinérantes de Science Nord, visitez le site http://sciencenorth.ca/enterprises. Pour des renseignements concernant Reich + Petch, visitez le site http://www.reich-petch.com.

-  30  -

Pour d’autres renseignements et/ou des documents iconographiques, communiquez avec :

Louise Lacroix
Science Nord
705-522-3701, poste 325

Janet Conover
Arts & Communications
416-966-3421

Emily Masuda
Reich + Petch Design International
416-480-2020


        


100 Ramsey Lake Road, Sudbury ON P3E 5S9 • Tel: (705) 523-4629 or 1-800-461-4898
Fax: (705) 522-4954 • General Inquiries •
contactus@sciencenorth.ca

science centre footer
science home agilis networks science home