science attractions
 

For Immediate Release
Pour distribution immédiate

LE 16 OCTOBRE 2009

Media Release / Communiqué

EXPÉDITION EN SOLITAIRE VERS LE PÔLE SUD

L’ODYSSÉE EN ANTARCTIQUE DE MEAGAN MCGRATH INSPIRÉE PAR SCIENCE NORD

SUDBURY ON – L’aventurière canadienne Meagan McGrath en est aux derniers stades de son entraînement, tandis qu’elle se prépare à sa plus grande aventure jusqu’à présent – un voyage en solitaire sur plus de 1130 km, à pied, depuis la côte de l’Antarctique jusqu’au pôle Sud. En tirant 102 kilogrammes (225 livres) de nourriture, de carburant et d’équipement dans un traîneau pendant deux mois, Meagan tentera de devenir la première personne au Canada à avoir skié en solitaire sur l’énorme distance qui sépare Hercules Inlet du pôle Sud. L’Odyssée en Antarctique de Meagan commencera au mois de novembre.

Meagan partira d’Ottawa le 18 novembre, en direction de Punta Arenas, au Chili.  Après une semaine de préparatifs finals dans la localité portuaire, elle s’envolera vers Patriot Hills, en Antarctique, où elle prendra une journée pour s’assurer que son équipement est bien arrivé. Un vol à bord d’un Twin Otter jusqu’à Hercules Inlet, le point de départ de l’expédition, est prévu le 29 novembre, mais il dépendra fortement des conditions météorologiques. L’avion s’envolera et la laissera seule sur la glace avec uniquement deux ou trois balises de sécurité et deux téléphones satellites pour la garder en contact avec le monde extérieur.  

Meagan entamera son voyage en solitaire vers le pôle Sud en se déplaçant à la lumière du jour 24 heures sur 24 et en ressentant une intense solitude. Il n’y aura ni plantes, ni animaux; seulement de la neige, de la roche, de la glace et le ciel. Tout au long de l’Odyssée en Antarctique, Meagan se chargera elle-même de préparer ses repas, de se diriger, de réparer son équipement et d’établir son campement chaque jour.  

Tout au long de son voyage, qui devrait durer environ 45 jours, Meagan téléphonera régulièrement à Science Nord pour fournir des mises à jour audio qui seront offertes sur le site Web de Science Nord (http://sciencenord.ca/meagan). Meagan prévoit aussi commencer à enregistrer ses mises à jour la semaine prochaine, afin de donner les détails de ses derniers préparatifs et de son programme d’entraînement, tandis qu’elle entame les dernières semaines avant le début de son Odyssée en Antarctique.  

L’expédition Odyssée en Antarctique est une rare aventure à travers les paysages glacés de l’Antarctique. Meagan subira des températures qui descendront jusqu’à -50 ºC, et elle sera confrontée à des périodes de visibilité nulle et à de terribles tempêtes. Du point de vue mental et physique, l’un des pires éléments d’un voyage en région polaire, c’est l’effet que tirer un lourd traîneau a sur le poids et la force du corps d’une personne et sur la capacité de celui-ci à conserver sa chaleur. Seule sur la glace, au pied du monde, elle sondera les limites du potentiel humain.

Science Nord, l’attraction touristique la plus populaire du Nord de l’Ontario, est fier d’inspirer l’Odyssée en Antarctique de Meagan.

« Meagan McGrath dit régulièrement que c’est Science Nord qui lui a d’abord inspiré son amour des sciences »,  de dire Jim Marchbank, directeur général de Science Nord.  « Elle est une preuve vivante de l’effet que des expériences de sensibilisation précoces peuvent avoir sur des jeunes. Nous sommes très fiers de Meagan et de notre association avec elle, tandis qu’elle continue d’explorer et de découvrir par ses voyages incroyables. Nous sommes heureux de la soutenir et de travailler avec elle afin que ses découvertes soient partagées avec notre public, y compris les jeunes. »
 
« Bien qu’il s’agisse d’une entreprise très dangereuse, je réalise un rêve et je sens que mes expéditions antérieures m’ont aidé à bien me préparer à cette aventure de deux mois en Antarctique », a fait remarquer Meagan McGrath. Je possède une longue expérience des glaciers et j’ai l’habitude de la vie en expédition. Mon entraînement au pôle Nord, au mois d’avril, s’est avéré très instructif aussi et m’a grandement aidée à faire confiance aux capacités que je possède et qu’il me faudra pour me rendre au pôle Sud, le mois prochain. L’expédition à venir sera difficile, mais avec le soutien de mes commanditaires, dont Science Nord, je sais que je pourrai réussir! »

Afin d’en apprendre davantage sur Meagan et ses aventures, allez sur la page http://sciencenord.ca/meagan .

-30-

Communications avec les médias :

Christine Catt
Spécialiste en marketing, médias et communications
Science Nord et Terre dynamique
(705) 522-3701, poste 276







100 Ramsey Lake Road, Sudbury ON P3E 5S9 • Tel: (705) 523-4629 or 1-800-461-4898
Fax: (705) 522-4954 • General Inquiries •
contactus@sciencenorth.ca

science centre footer
science home agilis networks science home