science attractions
 

For Immediate Release
Pour distribution immédiate

LE 18 NOVEMBRE 2009

Media Release / Communiqué

L’AVENTURIÈRE CANADIENNE FAIT UN PAS DE PLUS VERS SON ODYSSÉE EN ANTARCTIQUE

L’ODYSSÉE EN ANTARCTIQUE DE MEAGAN MCGRATH INSPIRÉE PAR SCIENCE NORD

SUDBURY ON – L'aventurière canadienne Meagan McGrath (32) prend l'avion aujourd'hui pour entamer officiellement son Odyssée en Antarctique, un voyage de 45 jours en solitaire sur plus de 1100 km, à pied, depuis la côte de l’Antarctique jusqu’au pôle Sud. En tirant 102 kilogrammes (225 livres) de nourriture, de carburant et d’équipement dans un traîneau pendant deux mois, McGrath tentera de devenir la première personne au Canada à avoir skié en solitaire sur l’énorme distance qui sépare Hercules Inlet du pôle Sud.

McGrath part d'Ottawa, au Canada, cet après-midi à destination de Punta Arenas, au Chili. Elle sera à l'aéroport international Macdonald-Cartier d'Ottawa le matin, pour commencer à faire enregistrer son équipement d'expédition. Son vol d'Ottawa vers l'aéroport international Pearson, à Toronto, part à midi. Une fois à Toronto, elle continuera jusqu'à Santiago, au Chili, puis jusqu'à Punta Arenas.  

Après quelques jours de préparatifs finals dans la localité portuaire, elle s’envolera vers Patriot Hills, en Antarctique, où elle prendra une journée pour s’assurer que son équipement est bien arrivé. Un vol à bord d’un Twin Otter jusqu’à Hercules Inlet, le point de départ de l’expédition, est prévu le 29 novembre, mais ce vol dépendra des conditions météorologiques. L’avion la laissera seule sur la glace avec uniquement deux ou trois balises de sécurité et deux téléphones satellites pour la garder en contact avec le monde extérieur.

« J'ai passé les deux dernières semaines à m'occuper des derniers détails de planification, de dire McGrath. J'ai un directeur des communications avec qui je resterai en contact chaque jour. Je vais aussi transmettre des mises à jour régulières par téléphone pour le site Web de Science Nord. J'ai obtenu tout l'équipement nécessaire à une expédition de ce calibre, et j'ai parlé à des experts des voyages en région polaire, comme Ray Zahab (l'un des trois Canadiens qui ont battu le record de vitesse sur la distance entre Hercules Inlet et le pôle Sud, en janvier 2009). Je suis convaincue d'être prête à relever ce défi extrême ».

Les admirateurs de Meagan McGrath sont priés de visiter la page http://sciencenorth.ca/meagan régulièrement pour en savoir plus sur l'Odyssée en Antarctique et suivre l'aventure. McGrath téléphonera souvent à Science Nord pour fournir des mises à jour audio sur l'expédition.  

Science Nord, l’attraction touristique la plus populaire du Nord de l’Ontario, est fier de servir d’inspiration à l’Odyssée en Antarctique de Meagan McGrath.  

À PROPOS DE MEAGAN MCGRATH

McGrath (32), originaire de Sudbury et major dans la Force aérienne du Canada, s'est vu accorder un congé sans solde d'un an qui a commencé le 1er novembre. Pendant son année sabbatique, elle entreprendra l'Odyssée en Antarctique et poursuivra ensuite d'autres projets, y compris l'ascension de cinq des plus hauts sommets du monde.   
Lorsqu’elle était enfant, elle visitait fréquemment Science Nord et participait aux camps et programmes d’été du centre des sciences. Ces expériences l’ont amenée à poursuivre une carrière dans les sciences.

Science Nord, un centre des sciences situé à Sudbury (Ontario), au Canada, a appuyé fièrement McGrath pendant bon nombre de ses plus grandes réalisations.  
Au mois de mai 2007, elle a atteint le sommet du mont Everest et a réalisé son rêve de devenir le premier membre des Forces canadiennes et la plus jeune Canadienne à réussir à escalader les sept plus hauts sommets des sept continents.
En décembre 2007, McGrath a réussi à gravir la pyramide Carstensz, le plus haut sommet d'Océanie. Ainsi, elle est devenue la seule Canadienne et la première membre des Forces canadiennes à avoir réussi les deux versions du défi des sept sommets.
En avril 2008, McGrath a franchi la ligne d'arrivée au Marathon des Sables de 2008, une éreintante course de sept jours dans le désert du Sahara. Elle a même dépassé ses propres attentes pour terminer 24e parmi les 25 meilleures concurrentes!

En avril 2009, après avoir passé sept jours à skier avec un groupe d'aventuriers des États-Unis et de l'Écosse, McGrath a atteint le pôle Nord géographique. Cette expédition en région polaire faisait partie du programme d'entraînement qui lui servait à se préparer à l'Odyssée en Antarctique.  

-30-

Communications avec les médias :

Christine Catt
Spécialiste en marketing, médias et communications
Science Nord et Terre dynamique
(705) 522-3701, poste 276







100 Ramsey Lake Road, Sudbury ON P3E 5S9 • Tel: (705) 523-4629 or 1-800-461-4898
Fax: (705) 522-4954 • General Inquiries •
contactus@sciencenorth.ca

science centre footer
science home agilis networks science home